Les concours littéraires 

concours

Pourquoi se lancer dans les concours littéraires ?

En France, nous serions plus nombreux à écrire qu’à lire. Du journal intime au roman en passant par les biographies, les essais, les nouvelles, la poésie, les formes d’écriture sont multiples et donnent de larges choix à celui qui veut tester sa plume. Voilà  donc des écrits de toutes sortes issus de notre imaginaire qui pour la plupart resteront au fond de nos tiroirs. Faire lire ses écrits c’est délibérément passer un cap, mais pour la plupart d’entre nous participer à des concours littéraires c’est encore une étape au-dessus que beaucoup n’oseront pas passer.
Pourtant, croyez-le : VOUS AVEZ TOUT À Y GAGNER.
Commençons par le commencement :

 

1 – Rigueur :


Avoir à rédiger une histoire tout en suivant les contraintes données par les organisateurs d’un concours reste probablement le plus difficile. Nombre de signes ou de lignes ou nombre de pages maximum, respect du thème imposé, délai de transmission de votre production, voilà autant de critères à suivre à la lettre et qui vont vous contraindre à une rigueur que nous auteurs nous n’aimons pas beaucoup. Il est bien connu que l’inspiration vient quand elle veut, nous entraîne parfois loin de toute logique, le temps n’a plus de prise sur nous et nous sommes entraînés loin de toutes obligations ; exactement le contraire de ce qui est attendu.

Mais pour qui voudra allez plus loin et finaliser un jour son ouvrage pour l’offrir aux lecteurs, il faudra comme le disait Jean D’Ormesson lors d’une entrevue télévisée : « écrire c’est avant tout du travail, du travail et encore du travail… »

Alors exerçons nous à la rigueur par quelques concours par-ci, par-là.
Pour aller plus loin : beaucoup de sites proposent des listes de concours (voir ci-dessous) mais n’oubliez pas de rester attentif aux informations données par la presse locale et aller voir dans les manifestations culturelles de vos régions car beaucoup de concours très accessibles pour des débutants n’auront pas de publicité sur internet et vous donneront la possibilité de rencontrer d’autres auteurs.

www.concoursnouvelles.com

 rigueur

2 – Cohérence : 

La cohérence du thème imposé avec votre proposition d’écriture ne doit pas laisser de doute dans la tête des membres du jury qui aura à apporter un avis sur votre réalisation. Certaines fois vous douterez de leur choix lorsque vous lirez les propositions des lauréats mais de façon générale les heureux gagnants ont vraiment fait un super travail de projection dans le thème proposé.

Pour vous aider, rien de mieux que de lire et relire les travaux déjà existants sur le même sujet mais attention PAS DE PLAGIAT, cela est strictement malhonnête et impropre à celui qui se veut être un vrai auteur. Mais nous le savons tous : pas d’écriture sans lecture, l’un va toujours avec l’autre et prendre du temps pour lire peut aider à l’étincelle qui dans notre esprit va nous aider à finaliser notre histoire.

 

Et lorsque l’étape de la construction définitive arrive, ne pas oublier de vérifier la cohérence interne à notre récit : chronologie, temps, lieux, comportement des protagonistes…tout ce qui va faire qu’à la lecture le jury ne se posera aucune question sur le contexte mais restera attaché à l’histoire profonde qui doit l’amener vers un dénouement qui le saisisse.

cohérence

 

3 – Orthographe :

A moins que vous ne soyez doté d’un correcteur orthographique dernier cri ou d’un correcteur physique (un ami, votre mari, votre femme, vos enfants….) le temps consacré à la correction doit prendre une place très importante car non seulement les fautes vont être éliminatoires dans beaucoup de concours mais si le jury tombe dessus dès les premières lignes, il y a fort à penser que votre histoire ne sera pas lue dans son ensemble.

Pour vous aider deux supports indispensables et sur lesquels vous pouvez vous fier :

www.cnrtl.fr

Centre national de Ressources Textuelles et Lexicales

Vous pouvez utiliser l’onglet « Portail lexical » puis les sous-onglets : « Lexicographie » et « Synonymie » mais les autres onglets sont intéressants si vous en avez le besoin.

www.leconjugueur.figaro.fr

Toujours vérifier ses conjugaisons et ne pas se fier à notre esprit, la langue française est complexe et très riche en même temps donc : vérifier et vérifier et vérifier.

Pour une meilleure correction attachez-vous à effectuer deux types de lecture, une pour la compréhension, la cohérence et la concordance et une dernière en le faisant –MOT A MOT en retirant tout sens pour que votre esprit se fixe sur l’orthographe uniquement.

En ce qui concerne la ponctuation…il vaut mieux revoir ses classiques.

www.lalanguefrancaise.com/les-regles-de-la-ponctuation-en-francais

orthographe

Lorsque nous vous disions que vous avez tout à gagner, après quelques concours vous deviendrez des pros en orthographe.

Enfin pour terminer :

 

4 – Auto dérision :

Là c’est quand vous êtes le jour des résultats et que vous n’êtes pas dans les 5 premiers ni dans les 10 premiers que toute la salle n’a d’yeux que pour la ribambelle de lauréats dont vous ne faites pas parti, et que oui, vous y aviez cru car après tout vous y avez mis du cœur à rédiger cette nouvelle ou ce poème ou ce roman. Vous avez respecté à la lettre des consignes de tous les blogs et des sites consultés avant, pendant et après le concours et rien n’y a fait vous êtes loin derrière.

L’autodérision c’est aussi quand vous êtes arrivé à la 200éme place sur 2000 et qu’enfin vous trouvez que finalement vous avez bien travaillé (dans les gros concours sur internet).
Alors un peu de dérision ne vous fera pas de mal et surtout n’oubliez pas l’essentiel dans vos participations à venir : 

« VOUS FAIRE PLAISIR AVANT TOUT »

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s